Rose 
rosa


Et bien non, je ne vous ai pas tout raconté à son sujet.
Cette passionnante fleur n'a pas finit de m'émerveiller, et j'ai encore tant de choses à apprendre sur elle :
De chapitre de livres en notions de culture, le puzzle se reconstitue peu à peu, et je vous en fait part, mais pour l'instant j'ai encore de nombreux "blancs" !
 

AU JARDIN :
Voir 'culture rosiers', mais aussi Consoude, Ortie, Prêle,Tanaisie,Armoise... pour des traitements en douceur !

 

 USAGES MEDICINAUX :

Antidiarrhéique, antihémorragique, astringente, purgative, résolutive, tonique, vulnéraire.
Longtemps considérée comme remède universel, maintenant, c'est seulement pour son arôme que la pharmacie l'emploie.
Le miel rosat était utilisé pour les gargarismes, et pour soigner enrouements et irritations de la gorge.

  A NOTER : La Rosa Gallica, rose rouge à une action plus énergique que beaucoup d'autres roses ; c'est elle à utiliser de préférence pour confectionner miel et vinaigre rosat (voir pages recettes beauté).
La renommée tisane de Provins utilisait principalement
Rosa Gallica.
Rosa Centifolia : Ses pétales constituent un astringent léger. Elle servait (et set encore...) pour confectionner un sirop et une eau distillée entrant dans la préparation de collyres.
Rosa Canina
: L'églantine de nos campagnes, surnommée "rose des chiens", parceque dès l'antiquité rosa canina était censée guérir la rage : la recette employée était un mélange de racine, d'ail et de sel (en cataplasme sur les endroits mordus par un animal enragé) ! Ses fruits astringents et acidulés sont les cynorhodons, dont je vous donne une recette, autrefois utilisée à but thérapeutiques.
  L'INFUSION se fait avec une cuil. à café de cynorhodons séchés (2 cuil. si frais) par tasse d'eau, à bouillir 5 mn.
Il faut écraser les fruits frais avant utilisation et filtrer soigneusement l'infusion à cause des poils irritants des fruits.
Boire sucré au miel, rosat de préférence.


EN COSMETIQUE :

Voir aussi "recettes de beauté"
La rose sert industriellement pour les parfums et eaux de toilette, savons, crèmes cosmétiques.

  LAIT VIRGINAL: Broyez 40 g d'amandes douces avec un peu d'eau de rose, jusqu'à obtenir une pâte très fine. Ajoutez ensuite 150 ml d'eau de rose à la pâte d'amandes, mélangez et filtrer avec un filtre en papier (filtre pour café).

Dissoudre un gramme de benjoin dans cette merveilleuse lotion pour la peau, que vous pourrez conserver à température ambiante.


 CÔTE CUISINE :
Voir aussi pages recettes fleuries.
Les pétales frais ou secs servent à parfumer vinaigres, vins ou miels, mais aussi sauces salées ou sucrées, pâtisseries, gelées et marmelades.
Allez, comme vous êtes passionnés, je vous donne une recette de plus :
  POTAGE AUX CYNORHODONS :
Pour 4 pers. : 600 g de baies fraîchement cueillies, lavées et équeutées, 1 bel oignon, 1 carotte, 2 cuil. à soupe d'huile d'olive, 1 cuil. à soupe de farine, 1 l de bouillon de poule, noix de muscade, sel, poivre, 2 cuil. à soupe de persil, 4 cuil. à soupe de crème fraîche.
Faire bouillir les cynorhodons à petit feu, dans 1 l d'eau pendant 1 heure, puis filtrer soigneusement : tamis, chinois ou mousseline.
Faire dorer dans l'huile, oignon et carotte émincés.
Ajouter la farine, puis le bouillon de poule et l'infusion de cynorhodons.
Assaisonner,  porter à ébullition et cuire ensuite 15 mn à feu doux.
Saupoudrer de persil haché, ajouter la crème fraîche et servir très chaud avec des croûtons de pain complet.

 

 Accueil plantes ancient_next.gif

  © Copyryght 2005 Autourdesroses.com -  Tous droits protégés - Copie interdite