Pavot 

papaver

 
Somptueuses fleurs des jardins "de curé", les pavots, qu'ils soient simples ou doubles ont un charme doux et romantique, un peu nostalgique, avec leurs gros pompons pastel souvent, mais aussi cramoisis et même presque noirs (une variété double noire était déjà mentionnée au XVIIe siècle).

Ces magiciens enchanteurs et ensorcelants, même les roses... font tout oublier, même le temps qui passe, car les pavots étaient déjà connus de l'époque Préhistorique.
Connue des Egyptiens (le Papyrus d'Ebers recommande le suc de pavot
"pour éviter que les bébés crient"), qui se servaient déjà de cette plante comme analgésique.
Les Grecs représentaient
Hypnos, le sommeil, la tête couronnée de pavots, ou avec des pavots à la main, de même que Thanatos, la mort, et Nyx, la nuit.

Plus tard, les athlètes grecs mangeaient des graines de pavot avant de participer aux jeux olympiques.
La légende grecque raconte que
Cérès, désespérée de l'enlèvement de sa fille (par le dieu des morts), mangeait des pavots pour s'endormir et oublier sa douleur.
Les Romains ont adopté cette légende, et connaissaient eux aussi, les vertus somnifères du pavot.
Dioscoride, médecin du Ier siècle, avait mis au point un sirop d'opium antitussif.
Le pavot figure toujours parmis les diverses variantes de la célèbre "Thériaque", censée soigner toutes les morsures (même des animaux les plus venimeux), devenue panacée miraculeuse vantée de beaucoup de charlatans de l'époque.
Cette plante magique et poison meurtrier ont passés des milliers d'années, déclenchant passions et guerres... pour porter leurs hommages aux pieds de vos rosiers !

QUELQUES UTILISATIONS

 

AU JARDIN :

Encore appelé pavot somnifère, pavot officinal, pavot blanc, pavot noir, pavot de Perse, oeillette ou olivette, le pavot est une plante élégante, haute de plus d'un mètre.
Qu'ils soient vivaces (pavots d'Orient) ou annuels, les pavots se sèment en mars/avril et peuvent être, pour les vivaces multipliés par division de touffes.
Exigeant le plein soleil, les pavots ont besoin d'un sol riche et bien drainé.
Ces plantes rustiques supportent - 15° et au-delà, à condition que le sol ne soit pas gorgé d'eau.
De nombreuses variétés existent, simples, doubles, pastels et de couleurs vives ou foncées, ainsi que l'extraordinaire
Méconopsis, le mythique pavot bleu de l'Himalaya, couleur d'azur intense.

 

 USAGES MEDICINAUX :
Antalgique, antispasmodique, sédatif nerveux, hypnotique, sédatif respiratoire, antitussif, cette plante, qui donne la morphine, est inscrite au tableau A des toxiques.

DANS LA MAISON :

 Les capsules séchées des pavots servent à la composition de bouquets secs.
L'huile d'oeillette sert également pour les beaux-arts (peinture à l'huile).

 CÔTE CUISINE :
Le pavot oeillette, dont les graines rôties accompagnaient les pommes de l'Antiquité, donne une huile comestible au goût caractéristique.
Les petites graines noires ou bleues, entières ou moulues sont consommées sur les pains (qu'ils soient d'Orient ou de l'Est), nouilles et pâtisseries ainsi que mélangées au miel.
Douces de goût, mais pas fades, elles n'ont aucun effet stupéfiant.
 

Accueil plantes ancient_next.gif

  © Copyryght 2005 Autourdesroses.com -  Tous droits protégés - Copie interdite