Fougeres 

dryopteris filix-mas
polypodium vulgare
pteris aquilia


Cinq feuilles de fougère, trois roses et voilà un ravissant bouquet.
Et puis, quoi de plus joli qu'un pied de fougère, les feuilles se tendant vers les rosiers, ou bien au printemps les crosses, sortant de terre et se déroulant au fil des jours ?

Composants majeurs des forêts de l'ère primaire, certaines fougères fossilisées ont donné le charbon.
Depuis longtemps, les fougères accompagnent vies et croyances humaines : L'une d'elle, osmunda regalis , l'osmonde royale, fut dédiée a Osmunder, divinité celtique.
Ces plantes sont utilisées depuis la nuit des temps comme litières, humaines et animales. L' utilisation persiste de nos jours dans la fabrication de matelas et d'oreillers, réputés pour éloigner les insectes et être bénéfiques aux rhumatisants.
A certaines fougères (très grande famille !), était attribués des pouvoirs surnaturels : Les polypodes, qui poussent sur un chêne portaient le nom d' "herbe de gagne" et attiraient la chance sur leur possesseur !
D'autres entraient dans des recettes peu ragoûtantes, cuites dans les chaudrons de "sorcières", en fait les "bonnes fames" ( du latin Bona Fama : de bonne réputation ) guérisseuses par les plantes, qui concoctaient des vermifuges...


QUELQUES UTILISATIONS

 

AU JARDIN :

Les fougères de plein air (par opposition aux plantes en pots de nos appartements chauffés) sont une très grande famille !
Ces plantes conviennent particulièrement au décor de coins humides et ombreux, et forment de romantiques associations avec les rosiers.
Leur culture est facile : une terre riche en humus... et de l'eau.
De nombreuses variétés existent en jardineries : Il n'est pas facile de se procurer des graines... et bien souvent un seul pied d'une espèce est suffisant dans un jardin.
De la Scolopendre (15 à 20 cm) à l'Osmonde royale (1 m à 1,50 m de hauteur), considérée comme la plus belle des fougères, le choix est vaste et adaptable à tous vos goûts. La culture en pots des petites variétés est également possible.
Mais ne rêvez pas du "parfum des fougères", en effet, bien des parfums ou eaux de toilette sont baptisés "fougère" cette dénomination fantaisie, qui ne se rapporte pas à l'odeur des plantes citées, est généralement un accord réalisé avec des notes lavandées, boisées, mousse de chêne, coumarine, bergamote, etc., et point de trace de la plante fougère là-dedans !
Un remède, lui très parfumé pour nos rosiers :
LE PURIN DE FOUGERES : contre escargots et autres limaces, mais aussi insectes (pucerons, mouches mineuses, acariens...)
Cueillir des fougères "Aigle" quand le feuillage est vert et bien développé.
Faire macérer 850 g de feuilles fraîches (125 g de sèches) dans 10 l d'eau (de pluie de préférence) pendant une dizaine de jours. Filtrer. Cette préparation se conserve plusieurs mois, à l'abri de la lumière et de la chaleur.
A pulvériser pur sur les feuillages, tous les 3 ou 4 jours, jusqu'à disparition des parasites.

 

 MEDICINALE :  

Certaines espèces sont utilisées depuis l'antiquité pour éliminer les vers intestinaux (ténias en particulier), comme purgatifs et cholagogues, ou en compresses de décoction pour soigner la goutte, les contusions et meurtrissures des pieds de grands marcheurs (soldats, pèlerins...).
Très en vogue au XVIII è siècle grâce au médecin suisse Peschier, qui mit en valeur l'usage de l'extrait de plantes fraîches (et non séchée). Cependant, du fait de sa grande toxicité pour le foie, l'usage médicinal interne de la fougère est abandonné.

 CULINAIRE :
Peu d'usages : certains consomment les jeunes pousses de fougères à la manière des asperges, mais ATTENTION, certaines sont toxiques et il est prudent d'éviter leur consommation si vous n'être pas absolument sur de la variété.
Le rhizome, au goût sucré du polypodium vulgare l. ou "réglisse sauvage" pousse dans les bois, et facilement identifiable, faisait le régal des garnements en culottes courtes il n'y a pas si longtemps !
Dans certains pays nordiques, le rhizome de la fougère mâle (dryopteris filx-mas ) était utilisé dans la fabrication de la bière, lui donnant un léger goût de framboise.
... Mais les fougères ne figurent pas à mes menus quotidiens !

Accueil plantes ancient_next.gif

  © Copyryght 2005 Autourdesroses.com -  Tous droits protégés - Copie interdite