Ciboulette 

allium schoenoprasum


Mais si, mais si, la ciboulette est une bonne copine de la rose !
Comment cela est-il possible, pensez vous ? Et bien, cette condimentaire, grande classique de nos cuisines, est censée aussi protéger les rosiers (et d'autres plantes...) des maladies cryptogamiques.
Chez moi, Abraham Darby, Morinay et Graham Thomas semblent fort apprécier ces nouvelles compagnes.

Croissant à l'état spontané dans les prairies fraîches et humides, ce membre de la famille des liliacées est connu des Chinois depuis plus de 5000 ans.
En Europe, la ciboulette chinoise
allium tuberosum, aux fleurs blanches, nous fût rapportée par Marco Polo, aussi gourmet que grand voyageur !

La grande popularité de la ciboulette lui à fait attribuer des surnoms différents suivant les régions de France :
Appétit, pourette, herbes fines ou fines herbes, et enfin civette, du nom laissé au civet qu'elle parfumait autrefois.


QUELQUES UTILISATIONS

 

AU JARDIN :

La ciboulette fait bon ménage avec les rosiers donc, mais aussi avec les fraisiers, les carottes, la vigne et les arbres fruitiers. Petit à petit, la base de mes pommiers et poiriers est ceint d'une couronne de ciboulette, fort décorative au demeurant !
La division des touffes, par ailleurs conseillée tous les 2 à 3 ans, est la méthode de multiplication la plus simple.
Les semis, nécessitent de la chaleur pour lever et doivent être réalisés en intérieur chauffé, ou en été à l'extérieur.
La ciboulette pousse bien en sol humide : il ne faut pas oublier les arrosages estivaux, surtout en pots ou elle se cultive fort bien.
Plante mellifère, cette vivace résistante, rustique jusqu'à -15° au moins, disparaît lors des grandes gelées... et repousse de plus belle au printemps suivant.

 

 MEDICINALE :  La ciboulette n'à pas d'usage véritablement médicinal. Cependant, c'est une bonne source de vitamines A, B6, et C, de fer et de potassium, qui est réputée depuis longtemps faciliter la digestion.
Son jus était employé comme vermifuge.

 CULINAIRE :
Utilisée de nombreuses façons, crue ou cuite, elle parfume sauces, fromages, beurres, vinaigres, viandes ou poissons de même que les légumes ou les oeufs (omelettes, oeufs brouillés).
A NOTER : Ses fleurs, légèrement sucrées sont aussi bonnes que les feuilles (mêmes utilisations) et joliment décoratives.
C'est l'une des herbes condimentaires les plus utilisées, après le persil, et avant les thyms et lauriers.

 

  Accueil plantes ancient_next.gif

  © Copyryght 2005 Autourdesroses.com -  Tous droits protégés - Copie interdite