Capucine 

tropaelum majus ou minus


Bon, c'est vrai, je ne mets pas toutes les capucines dans la partie romantique de mon jardin, aux couleurs roses, argent et bleues.
Par contre, très à l'aise au potager, ou j'ai aussi des rosiers (rouges, oranges et jaunes) elle se ressème à foison, gaie, tonique et ravissante !

Originaire du Pérou, elle est d'abord cultivée en Cologne ou on la surnomma "cresson des Indes".
La mode de la capucine est lancée en France en 1680, lorsqu'elle fut présentée à Louis XIV. Cette fleur surprenante  plaît au roi, qui en apprécie les couleurs jaunes et orangées : Il en offre un bouquet à Mme de Maintenon, et aussitôt la cour l'adopte. Un siècle plus tard, la capucine connaît un triomphe lorsque les dames d'honneur de la reine Marie-Antoinette (qui jouent aux bergères au hameau du Trianon) en ornent leurs chapeaux.
Sa simplicité et sa facilité de culture ont vite conquis la ville de Paris ( Versailles étant à quelques km) et le peuple qui font de cette fleur le décor des plus modestes balcons !
La chanson, bien connue des enfants, est une oeuvre de Jean-Baptiste Clément (1787-1853).
Et nos peintres impressionnistes, Claude Monet en tête immortalisent la capucine dans leurs oeuvres.

QUELQUES UTILISATIONS

 

AU JARDIN :

Elle préfère le plein soleil, mais supporte la mi-ombre, ou les feuilles poussent un peu plus, cachant partiellement les feuilles.
Elle n'aime pas les sols trop riches, et un bon drainage lui est essentiel : elle fleurie mieux si on limite engrais et compost.Les semis peuvent commencer sous châssis (en godets) ; en place, il faudra attendre début mai et le réchauffement de la terre (hé, c'est une Péruvienne !).
C'est une des premières fleurs que sèment les enfants : les graines sont grosses et elles poussent vite !
Les pucerons l'ADORENT, et laisse donc en paix, relative, les plantes voisines.
Cette plante lumineuse peut-être couvre sols (naines ou grimpantes laissées sans supports) et culminer à plus de 3m
Annuelle, rustique jusqu'à -5°, il est possible de profiter de son feuillage tard en saison.
P.S. : Il existe des capucines ROSES, qui se sont installées avec mes rosiers, et aussi des doubles et des parfumées (je n'ai pas encore essayé...).
 

 MEDICINALE :
Expectorante, emménagogue, antifongique, antimicrobienne, et stimulante du cuir chevelu.
Après avoir laissé macérer des capucines dans de l'alcool, on obtient une lotion assainissante pour cheveux gras. Elle soigne rhumes et bronchites en calmant la toux et facilitant l'expectoration. Elle était également prescrite lors d'infections urinaires et de grippe.

La décoction de feuilles fraîches (8 à 15 g par litre d'eau) est diurétique.

 CULINAIRE :

Les feuilles, au goût de cresson prononcé sont utilisées ciselées dans les salades, ainsi que ses fleurs.
La fleur de capucine est à la fois sucrée et poivrée, il est possible de la cristalliser au sucre pour de gais décors de patisseries. Ses boutons, confits au vinaigre sont un condiment ensoleillé de toutes les saisons !

VELOUTE FLORADIANE©

Pour 5 à 6 personnes : Mettre à cuire 4 à 5 pommes de terre (épluchées) avec des feuilles de capucine  (l'équivalent en volume d'une grosse botte de cresson) dans un bon litre d'eau. Cuire 10 mn en cocotte minute. Passer au moulin à légumes. Saler au goût. Ajouter deux jaunes d'oeufs en fouettant, puis de la crème fraîche.


Attention tout de même à ne pas être trop gourmand de ces délicieuses feuilles (salades ou soupe) : elles peuvent réveiller brutalement des intestins paresseux...


Accueil plantes ancient_next.gif

   © Copyryght 2005 Autourdesroses.com -  Tous droits protégés - Copie interdite