Bourrache 

borrago officinalis


Les fleurs en étoile d'un bleu rare et lumineux font merveille auprès des roses, pendant une très longue période.
Sa hauteur (jusqu'à 80 cm) lui permet d'habiller la base de rosiers buissons un peu raides. Cette plante qui fleurit de juin à décembre, si l'automne est doux, existe aussi à fleurs blanches et rose tirant sur le mauve.  

Le mot "bourrache" provient de "
abu rach" mot arabe signifiant: père de la sueur.
Cette plante, originaire de la région méditerranéenne fut répandue dans toute l'Europe (ou elle s'est naturalisée) par les Maures.
La France du moyen-âge faisait grande consommation de cette plante, tant comme herbe culinaire que comme plante médicinale.

QUELQUES UTILISATIONS

 

AU JARDIN :

La bourrache, plante très mellifère est bonne compagne de toutes les végétaux nécessitant la présence des abeilles, et ses fleurs bleues sont à l'aise partout au jardin d'agrément.Ce qu'il y a de bien avec la bourrache, c'est qu'une fois que l'on en a semé, on la retrouve dans les coins les plus inatendus! Il semble que les fourmis adorent ses graines et les provisions de ces infatiguables voyageuses germent parfois ... ou elle n'était pas prévue ! Mais, ses robustes feuilles, rapidement reconnaissables sur de très jeunes plantes, facilitent l'arrachage des bourraches en surnombre.
Peu difficile sur la qualité du sol (elle pousse à l'état sauvage dans des lieux incultes) elle apprécie néamoins les "bons repas" et sa hauteur est fonction de la richesse de la terre ou elle se trouve, ce qui donne des plantes de 30 cm à plus de 80cm...
Les semis se font en place, à l'automne ou au printemps: elle n'apprécie guère les transplantations.Cette vigoureuse annuelle est rustique jusqu'à -15° .
 

 MEDICINALE :
Antitussive, expectorante, émolliente, sudorifique, dépurative et laxative. La bourrache est utilisée de longue dâte pour soigner rhumes et bronchites, pour éliminer les toxines lors de rougeole et scarlatine et pour réveiller les intestins paresseux !
L'infusion de bourrache se fait à raison d'une poignée de feuilles fraiches par demi litre d'eau.

COSMETIQUE :

L'infusion concentrée, froide, sert à adoucir et purifier la peau, De ces graines est extraite une huile très hydratante : en usage extérieur et intérieur (gélules) .

 CULINAIRE :
Ses fleurs crues ont un net gôut d'huitre, et ses feuilles un gôut de conconbre: esthétiques et bonnes en salades. Les très jeunes feuilles sont consommées crues.
Les fleurs, critallisées au sucre (voir recettes fleuries rose) décorent les desserts de leurs étoiles lumineuses .
Les feuilles cuites, peuvent être consommées comme les épinards: seules en accompagnement de viandes ou poisson, dans les soupes (herbe à pot du moyen-âge),et les terrines de verdure.

 

ancient_back.gifAccueil plantes ancient_next.gif

  © Copyryght 2005 Autourdesroses.com -  Tous droits protégés - Copie interdite