4.-ROSE DE PROVINS

Pauvre Thibaud IV (1201-1253), roi de Navarre et compte de Champagne ! Sans la rose, son nom n'aurait guère eu de retentissement. En 1254, en effet, rentrant chez lui, à Provins, après une croisade ratée aux environs de Damas, il rapporte dans ses bagages des rejets d'une forme de rose Gallica : la rose Gallique, aux nombreux pétales carminés et au parfum prononçé. Le gout pour les fleurs épandues en "jonchées" dans les salles de réception, la nouveauté de la fleur et son usage dans la pharmacopée de l'époque allait avoir, sur Provins, des conséquences remarquables.

Du chateau seigneurial, les plants essaimèrent vite aux alentours.

AU XVII ème siècle, Provins était devenu une cité d'apothicaires, fiers de leur rose d'exception.

 aoe_7.gif

 GUERRE DES DEUX ROSES

Mais c'est en Angleterre que la rose connut sa plus martiale renommée. En effet, au 15eme siècle , au sortir de la guerre de cent ans , un conflit entre la maison d'York et celle de Lancaster en une gerre de trente ans , dite << guerre des deux roses >>. Les gens de Lancaster portaient comme insigne des roses rouges et ceux d'York des rose blanches . Puis la guerre sanglante et fratricide , prit heureusement fin en 1485 , avec l'union de Henri VII de Lancaster et d'Elisabeth d'York, fondant ainsi la dynastie Tudor , la rose rouge et blanche RO.Damascena << York & Lancaster >> devint son emblème et devait rester celui de la maison royale d'Angleterre . La rose allait , dès lors être un insigne royal , notament celui des plus hautes distinctions britanniques , comme par exemple , celui d l'Ordre de la Jarretière , ou encore de l'Ordre du Bain .

App0019.jpg

0.80 x 1.00 m

pink02_back.gif  pink02_next.gif

  © 2005 Autourdesroses.com - Tous droits protégés -  Copie interdite