15.-LA ROSE EN PARFUMERIE

La parfumerie utilise deux variétés botaniques parmi les centaines d'espèces de roses connues : la rosa centifolia, autrement appelée rose de mai ou de Provence, que l'on trouve à grasse ou au Maroc, et la rose damascena, rose de Damas, cultivée en Bulgarie et en Turquie. La centifolia de Grasse permet d'obtenir une concrète puis une essence absolue à partir d'un traitement par extraction aux solvants volatils. La centifolia du Maroc et la damascena turque sont traitées à la fois aux solvant et à la vapeur d'eau, ce dernier procédé permettant d'obtenir une huile essentielle. La damascena bulgare quand à elle, n'est traitée qu'à la vapeur. La cueillette de la rose est particulièrement délicate. Le pire ennemi est le soleil, car en plein soleil, le parfum de la rose est plus fort, mais moins suave. La cueillette s'effectue donc à l'aube, fleur à fleur, le plus rapidement possible. C'est vers 8h30 que la fleur est la plus riche en produits volatils.

Un ouvrir agricole expérimenté ramasse entre cinq et huit kilos de pétales par heure et les plus performants en récoltent jusqu'à cinquante kilos par jour. Si ce nombre paraît très important, il faut savoir que cinq tonnes de fleurs sont nécessaire pour obtenir un seul kilo d'essence ! Ce qui nous ramène donc a un rendement horaire d'un peu plus d'un gramme d'huile essentielle.cette huile possède près de trois cent constituants moléculaires, dont certains sont difficilement identifiables. Cela explique que la synthèse n'ait pas encore réussi a imiter cette subtile base naturelle. On ne sait s'en plaindre : outre les magnifiques champs de roses offerts à nos yeux, de très belle fragances viennent chatouiller nos narines comme Joy de jean Patou, le très beau Paris d'Yves Saint Laurent, ou encore Trésor de Lancôme

App0006.jpg

0.80 x 1.00 m

pink02_back.gif  pink02_next.gif

  © 2005 Autourdesroses.com - Tous droits protégés -  Copie interdite